L’audioprothésiste est le professionnel spécialiste de l’audition qui prend soin des personnes malentendantes ou sourdes. Son rôle consiste à concevoir et à adapter des prothèses auditives effectuées sur mesure selon les besoins des patients à l’ouïe déficiente. Il accompagne aussi ces derniers dans le processus d’appareillage. On le considère comme le technicien de santé qui est le seul habilité à concevoir un appareillage dédié aux malentendants. La question c’est à quel moment un Audioprothésiste?

Focus sur les missions de l’audioprothésiste

Plus concrètement, ce technicien de santé a pour rôle de prendre l’empreinte du conduit auditif, de régler les appareils, d’adapter la prothétique, d’évaluation l’efficacité des appareils et d’apprendre au patient leur utilisation.

Au-delà des aspects purement techniques de son métier, l’audioprothésiste a aussi une mission qui comprend une large dimension psychologique. Étant en contact direct avec le patient, son rôle de soutien doit être assuré. Pour ce faire, il apporte l’aide nécessaire aux patients de sorte que ces derniers puissent s’habituer aux contraintes relatives au port d’une aide auditive.

On n’est pas sans savoir que l’un des soucis des personnes malentendantes est de devoir afficher leur handicap. Ce professionnel aura alors pour rôles de les rassurer et de leur aider à comprendre l’utilité des techniques conçues pour les aider à entendre de nouveau.
En appareillant ces personnes, l’audioprothésiste sera en contact fort avec le patient. C’est pour cela qu’il doit garder une relation agréable avec lui.

Quand doit-on consulter un audioprothésiste ?

L’audioprothésiste Merignac intervient majoritairement après un bilan auditif réalisé par le médecin ORL quand une déficience auditive est découverte. Raison pour laquelle le rendez-vous se prend toujours sur prescription de ce spécialiste lorsqu’il estime qu’un appareillage serait nécessaire pour corriger le trouble.

Lors de la première consultation, l’audioprothésiste examine d’abord les conduits auditifs. Ensuite, il procèdera aux tests nécessaires à l’appareillage. On peut dire que cette première consultation est dédiée aux échanges entre le patient et le professionnel. L’audioprothésiste réalise l’empreinte du conduit auditif.

Lors de la seconde consultation, le patient pourra déjà essayer l’appareil auditif. Lors des consultations suivantes, on commence l’éducation prothétique du patient à savoir les conseils, les réglages, la manipulation de l’appareil, les ajustements, l’entretien et bien d’autres.

Il faut savoir qu’un suivi prothétique régulier doit avoir lieu dans un but de contrôler l’efficacité de l’appareil. En général, cela se résume à 3 fois au cours de la première année et 2 fois par an par la suite. Par ailleurs, le professionnel envoie des comptes rendus de l’appareillage en question au médecin.

Comment choisir son audioprothésiste ?

L’audioprothésiste est plus ou moins le garant de sa santé auditoire. Son rôle est majeur, d’où l’importance de choisir un bon professionnel. Pour cela, le conseil est de faire confiance à votre ORL et lui laisser vous recommander le spécialiste qui pourra réellement vous aider. Sinon, vous pouvez compter sur le bouche-à-oreille.

Dans l’idéal, quelqu’un qui exerce à proximité est à privilégier pour la bonne raison que les rendez-vous peuvent-être fréquents au début. Ainsi, il sera plus simple pour vous de vous y rendre. Lors de l’entrevue avec le professionnel, exigez un devis clair et détaillé. Quoi qu’il en soit, gardez un bon lien avec votre audioprothésiste étant donné qu’il vous accompagnera tout au long de votre adaptation à l’appareillage.

En ce qui concerne le prix de l’appareil, cela peut être assez élevé, allant jusqu’« à quelques milliers d’euros. Mais soyez rassuré, car ces soins sont dans la plupart des cas remboursés par l’assurance maladie, intégralement ou partiellement. Ainsi, les charges seront moins lourdes pour votre bourse.

Catégories : Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.