Avant d’adopter un reptile, il faut déjà avoir un minimum de connaissance à leur propos. Déjà, il faut savoir le reconnaitre quand on en trouve un. Ensuite, il faut aimer la bête, car il faut avoir un goût assez spécial pour les apprécier. Ce n’est pas la majeure partie des gens qui peut les adopter. Enfin, pour pouvoir les maintenir en vie et les garder en forme, il faut connaitre leurs besoins.

 

Qu’est-ce qu’un reptile ?

De prime abord, le reptile est un animal. C’est une catégorie de famille comme les mammifères. Tout reptile est un ovipare et pond donc des œufs. C’est un animal vertébré à température variable. Pour la plupart du temps, il est réputé pour avoir le sang froid. Il n’est pas difficile à reconnaitre, car sa peau est couverte d’écailles, il n’a pas d’oreilles et sa respiration est pulmonaire. À titre d’exemple, on peut citer le serpent, le lézard, la tortue ou encore le crocodile.

Ce que la plupart des gens n’aiment pas chez le reptile

Avant d’adopter un reptile, il faut y penser à deux fois. De toute façon, soit on l’aime soit on ne l’aime pas. La majorité des gens sensibles les trouvent plutôt visqueux. Il est vrai qu’il n’est pas toujours agréable pour les gens sensibles de voir un serpent ramper devant eux ou encore un lézard en train de grimper à leurs habits. Souvent, c’est l’aspect physique du reptile qui effraie les gens. C’est aussi pourtant ce qui fait tout leur charme pour les amoureux de ces bêtes. Généralement, les propriétaires se tournent vers l’adoption de tortue. Pour les plus originaux, ils vont jusqu’à adopter des lézards, des serpents et même des crocodiles.

 

Les comportements et les besoins des différents reptiles et leur mode de vie

Les reptiles ne sont pas tous les mêmes. Certains sont carnivores, tandis que d’autres herbivores. Dans tous les cas, ils ont tous besoin de rayons ultraviolets et d’humidité. Les UV leur permettent de synthétiser la vitamine D et fixent ainsi leur calcium. Cela est indispensable à leur santé. Dans le cas d’un lézard en cage, il est important de changer les ampoules UV tous les 6 mois. De cette manière, le reptile concerné pourra profiter pleinement de quantité adéquate d’UV. Le degré d’humidité doit être surveillé à l’aide d’un hygromètre apposé sur le vivarium. Le reptile a besoin d’une certaine température et une certaine atmosphère pour pouvoir muer. Il doit également rester hydraté. Enfin, il va de soi que son alimentation est importante. Pour lui éviter les carences alimentaires, il ne faut pas hésiter à opter pour des compléments alimentaires.

Il est conseillé d’adopter un reptile dont le comportement est calme. Il est également recommandé de se tourner vers un genre qui est facile à nourrir. Par exemple, il est plus facile de nourrir un petit serpent ou encore une tortue par rapport à un crocodile. Ce dernier doit ingurgiter une grande quantité de viande et son environnement n’est pas facile à aménager. Les zoos investissent beaucoup pour maintenir un tel carnivore en bonne santé. Pour un propriétaire particulier, ce ne sera pas évident. Ou alors consultez ici pour avoir des informations supplémentaires.

Catégories : Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *