Les visites chez le dentiste sont devenues un vrai budget. L’assurance Maladie ainsi que les mutuelles peuvent prendre à leur charge en partie ou en totalité les soins dentaires, l’orthodontie ou les prothèses. Voici quelques points qui pourront vous renseigner sur cette prise en charge.

Les différents remboursements

L’assurance Maladie sprend en charge les consultations ainsi que les soins à hauteur de 70 % du tarif conventionnel. Pour un secteur 1, un chirurgien-dentiste a un tarif de 23 euros, alors qu’un médecin en stomatologie prendra 28 euros. Ces derniers, concernent la consultation partout en France et de dentiste à Lyon. À cela, il faudra ajouter les frais de soins éventuellement réalisés.

Etant donné que le tarif de remboursement de l’assurance Maladie reste le même quand secteur 1, il est fréquent que le patient paye des dépassements de frais d’honoraires. Selon les clauses du contrat, la mutuelle peut rembourser ce qui est à la charge du patient. En ce qui concerne la participation forfaitaire de 1 euro, elle n’est pas applicable pour ce secteur.

Les multiples soins et le tarif conventionnel associé sont précisés dans une grille tarifaire. Vous retrouvez le traitement d’une carie, la dévitalisation d’une dent, le détartrage ainsi que l’arrachement d’une dent. Ils sont notifiés par rapport à l’âge selon deux tarifs. Les personnes supérieures à 13 ans et celles inférieures à 13 ans.

Le remboursement des prothèses dentaires

Pour les prothèses dentaires, le remboursement s’effectue sur une base de 70 % du tarif conventionnel. Cela concerne les inlays, les couronnes, les appareils dentaires et les bridges. Il faut savoir que pour les prothèses dentaires, les honoraires restent libres. Il peut y avoir une énorme différence d’un patricien à un autre. Ne pas hésiter à faire des devis et de prendre contact avec sa mutuelle pour connaître le montant de la prise en charge.

L’assurance Maladie demande aux chirurgiens-dentistes de pratiquer des tarifs raisonnables. Le patient ne peut pas être dans l’obligation d’accepter une prothèse. La signature d’un devis est primordiale pour commencer les soins.

Ce dernier doit être précis. Il doit stipuler le tarif de la prothèse, les honoraires pour le traitement, ce que rembourse l’assurance Maladie ainsi que la description exacte des traitements.

L’orthodontie

En ce qui concerne l’orthodontie, le traitement doit débuter avant le 16e anniversaire pour qu’il soit pris en charge par l’assurance Maladie. Il faut effectuer une demande d’accord préalable. C’est le médecin de stomatologie ou le chirurgien-dentiste qui en fait la demande. Après accord, celui-ci est pris en charge à 100 % du tarif conventionnel.

Les séances de soins restent, pour la prise en charge, sur la base de 70 % du tarif conventionnel. Il faut faire un devis avant le début des soins car, les orthodontistes pratiquent des honoraires libres et les dépassements restent fréquents.

Avant de débuter tout soin, privilégier les patriciens de secteur 1 ou consulter sa mutuelle pour connaître les remboursements. Ne pas hésiter à demande un devis et à consulter plusieurs spécialistes pour effectuer une comparaison des tarifs. Choisir une bonne mutuelle peut être judicieux

Catégories : Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *