Il y a une grande variété d’appareils dentaires sur le marché et la technologie a permis leur évolution très rapidement. Aujourd’hui on parlera de deux types de moteurs qui sont très importants dans touts les cabinets dentaires.

Moteurs d’implantologie

Les moteurs d’implantologie sont des appareils électriques indispensables dans la colocation d’implants dentaires. Ils sont composés par une console centrale, une pédale de contrôle, un micromoteur et un contre angle, connecté au micromoteur.
Au moment de le choisir on devra tenir en compte ces caractéristiques :

  • Les fonctions disponibles

Tous les moteurs comptent avec des fonctions basiques comme la puissance, la vélocité et la marche arrière. Cependant il y en a qui incorporent quelques fonctions différentes comme le protocole de fraisage de chaque système d’implants, la dureté de l’os qu’on est en train de fraiser… ce qui facilite le travail.

  • La lumière

Il y des moteurs qui ont une lumière, avec une ampoule ou une led, qui lui transmet l’éclairage grâce à une fibre optique dans la tête de contre-angle, très utile pour les chirurgies.
Si on ne va pas faire ces types d’opérations, on peut choisir de l’acheter sans.

  • La pédale

Elle peut être très simple, avec fonction on-off, ou avec plus des boutons pour contrôler d’autres prestations.

  • La puissance

Elle varie d’une machine à autre, donc la décision finale correspond à l’odontologue.

  • Les lignes d’irrigation

La facilité pour trouver des lignes d’irrigation compatibles avec le moteur est un point qui nous ferra nous pencher pour machine ou pour une autre.

Le choix du moteur sera celui avec lequel on se sent le mieux pour travailler.

Moteurs d’endodontie

Ces moteurs sont destinés à faciliter le processus d’endodontie, en utilisant des limes actionnées d’une façon mécanique. Cela va permettre à l’odontologue, de travailler plus vite et plus facilement dans la préparation des conduits endodontiques.
Ils sont composés par une partie centrale qui contrôle tout l’appareil, un micromoteur, un contre angle auquel s’adaptent les limes, et parfois une pédale pour le contrôler plus facilement avec notre pied.
Ces moteurs sont indépendants des limes qu’on utilise. On peut donc choisir ce que l’on préfère.
Les points à tenir en compte sont :

  • Les programmes disponibles

Tous les moteurs ont, préinstallées, les séquences de limes avec lesquelles ils travaillent, la décision dépendra alors des ce qu’on veut utiliser au moment de travailler.

  • La pédale

C’est un accessoire optionnel qui parfois accompagne les moteurs, pour rendre plus facile l’activation du moteur.

  • Le mouvement

Tous comptent avec la fonction du mouvement rotatoire continu pour utiliser les limes qui font ce mouvement, mais seulement certains d’entre eux ont une fonction de mouvement réciproque. Si on pense qu’on aura besoin d’elle, il faudra en acheter un avec cette typologie de mouvement pour ne pas avoir à en acheter un autre après.

Le prix final dépendra des fonctionnalités qu’on va utiliser : si par exemple on voit qu’on peut se passer de la lumière, on trouvera des moteurs très économiques aptes pour notre bourse. Tout l’outillage dentaire devra bénéficier d’une bonne garantie et service technique, pour pouvoir bénéficier d’une vie plus longue des appareils en cas de souffrir des dégâts.

Catégories : Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *