L’acte le plus noble que vous pouvez poser pour sauver des vies, c’est de donner de votre sang. Il s’agit d’un geste qui sauve les personnes qui ont impérativement besoin de transfusion sanguine pour une raison ou une autre. Tout le monde peut faire ce geste utile sauf quelques catégories d’individu. Quels sont les critères du don de sang ? Quelles sont les contre-indications en la matière ?

Les critères à respecter pour donner son sang

Plusieurs critères régissent le don du sang. Pour contribuer à ce geste salvateur, vous devez être une personne de la tranche d’âge de 18 à 70. Par ailleurs, à partir de la soixantaine, sachez que votre premier don est soumis à l’appréciation de l’EFS. Sur tout autre plan, vous devez peser plus de 50 kg et être reconnu apte à l’entretien pré don. Respectez un délai de 8 semaines avant de faire à nouveau le don de sang. En plus de ces critères, d’autres situations de contre-indications existent. Celles-ci ne concernent pas les personnes qui consomment les produits tels que le cbd france.

Les personnes qui ne doivent pas donner du sang

La loi a prévu l’exclusion ponctuelle ou définitive de certaines personnes du don de sang. Cette mesure est prise pour protéger le donneur et le receveur de certains risques. Les exclusions définitives concernent les personnes souffrant des maladies cardiovasculaires, du VIH, du diabète, des insuffisances respiratoires, etc. Il y a une contre-indication provisoire pour ceux qui souffrent de l’anémie, hypertension, épilepsie, fièvre, les maladies contagieuses. Les personnes qui ont un indice de masse corporelle très faible aussi sont exclues de manière temporaire. Le don du sang est strictement régi par la loi française. Selon la législation, nul ne peut être exclu du geste en dehors des contre-indications médicales ni en raison de son orientation sexuelle.

Les précautions avec le CBD

Si vous êtes consommateur des substances du CBD, il y a des précautions que vous devez prendre. Vous ne pouvez pas donner votre liquide organique en étant sous les effets de cette substance. Lorsque vous prenez du cannabis thérapeutique, attendez un intervalle de 24 heures avant de faire ce geste généreux. Retenez que si le médecin chargé de prélever le sang constate que vous êtes sous l’effet d’une substance cannabinoïde quelle qu’elle soit, il suspendra le processus. C’est pour cette raison qu’il faut patienter 24 heures avant de s’engager à donner son sang. En plus, les personnes qui consomment régulièrement et au quotidien du cannabis récréatif ne peuvent en aucun cas donner de leur sang. En effet, le THC qui se trouve dans ce produit met trop de temps à être éliminé de l’organisme.

Le don du sang consiste en un prélèvement d’une quantité importante de sang sur un donneur volontaire. Toutefois, pour que ce dernier soit éligible, il doit impérativement répondre à certains critères sanitaires. Ce prélèvement se fait avec l’ensemble des composantes comme les globules rouges, le plasma et les plaquettes. Les prélèvements sanguins effectués sur les donneurs aident surtout à faire des transfusions sanguines. Ils peuvent également être utilisés dans le cadre d’une recherche médicale.

Catégories : Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *