La chirurgie plastique est une opération chirurgicale généralement effectuée sur la peau du visage, les fesses, et particulièrement les seins. En vogue de nos jours, plus précisément dans le monde des stars du tapis rouge qui rêvent d’une éternelle jeunesse, l’évolution de la médecine permet à tout un chacun de revoir sa morphologie tout en lui donnant la forme désirée.Les techniques les plus courantes sont liposuccion, le lifting, la brachioplastie ou la rhinoplastie. De ce fait, vous avez aussi la possibilité de visiter un spécialiste pour effectuer une reconstruction des seins par une augmentation mammaire si vous estimez que vos seins sont trop petits ou regardent trop le sol.

L’augmentation mammaire, qu’est-ce que c’est ?

De toutes les techniques chirurgicales sur le plan esthétique, la chirurgie esthétique des seins est la plus pratiquée avec près de deux millions d‘interventions sollicitées dans le monde en 2015 selon ISAPS. Quoi de plus noble de penser que les femmes tiennent beaucoup plus au volume de leur poitrine que des autres parties du corps. En effet, il s’agit d’une opération chirurgicale qui consiste à implanter de la part d’un spécialiste, une prothèse mammaire dont l’effet est l’augmentation en volume des seins.

Différentes techniques d’augmentation mammaire

Pour redonner une nouvelle allure à la poitrine et attirer tous les regards vers soi, plusieurs techniques sont envisageables. Ces techniques sont habituellement pratiquées sous anesthésie générale, et leurs résultats sont toujours proportionnels au type d’approche choisie.

La pose d’implants mammaire

La méthode la plus simple et pratiquée par bon nombre de personnes est la pose d’implants mammaire. Il s’agit d’une technique par laquelle le chirurgien procède à une mise en place de deux prothèses au niveau des glandes mammaires. On fait recours à cette méthode lorsque la patiente estime que sa poitrine est suffisamment plate. Les prothèses peuvent être en silicone ou en sérum. L’implantation de la silicone fait d’avantage objet de débat.

Les implants en sérum physiologique

Bien que cela soit plus cohésif et donne un résultat plus satisfaisant, Il est préférable d’opter pour les implants en sérum physiologique qui en réalité, présente moins de risques de cancer, offrent un maximum de sécurité mais sont plus fragiles.

Dans certains cas, surtout lorsque la petite taille de la poitrine est due à un amaigrissement ou une grossesse, une intervention de correction de ptose serait l’idéale. Deux incisions s’imposent, une autour de l’aréole, et l’autre juste en dessous du sein. Cela a pour but le redressement d’un sein tombé. Ainsi, cette chirurgie esthétique des seins appelés lifting ou cure de pose mammaire contribue à une réduction de l’aréole et d’une correction de mamelon plus repositionné.

Le lipofilling mammaire : technique de liposuccion et d’injection de graisse.

Elle joue le rôle d’agent correcteur de la prothèse. C’est un procédé chirurgical réservé aux personnes de moins de 30 ans qui consiste à un prélèvement de la graisse généralement du côté des fesses, hanches ou du ventre, dont le but est d’effectuer une injection dans la poitrine. Cette approche vient en complément aux prothèses car elle permet une nette amélioration et un remodelage plus optimal. Cependant cela n’est pas conseillé aux personnes trop minces.

En définitive, avoir une belle silhouette et paraitre toujours jeune est une belle initiative. Toute décision recourant à l’augmentation mammaire n’est cependant pas reluisante à prendre. Il serait judicieux de s’adresser à un véritable spécialiste.

Catégories : Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *