Les origines de l’étiopathie remontent à la nuit des temps, ce mot vient du grec aitia qui peut se traduire par cause et pathos qui signifie souffrance. L’étiopathie est une médecine ancestrale, basée sur la recherche des causes d’une souffrance. L’on associe souvent l’étiopathie à l’ostéopathie car ces deux pratiques sont manuelles. Même s’il existe quelques différences notables entre ces deux thérapies. En effet, un ostéopathe travaille essentiellement sur les symptômes d’un mal. Tandis qu’un étiopathe vise à identifier d’abord la cause pour tenter de la faire disparaître.

Il est difficile de dater précisément les origines de l’étiopathie, car cette pratique thérapeutique s’est longtemps transmise de façon orale. Pour autant, l’on estime que cette pratique différente de la médecine existe depuis la plus haute antiquité. En effet, l’on trouve des similitudes sur les gestes effectués par les guérisseurs égyptiens et les étiopathes d’aujourd’hui, comme en témoigne certains bas-reliefs sculptés au temps des pharaons.

L’étiopathie une médecine douce qui séduit de plus en plus

L’étiopathie repose sur un travail de palpation avec les doigts, notamment les pouces. Lors d’une séance l’étiopathe procède à un bilan complet du patient. Un peu à l’image d’un diagnostic en médecine classique. Ce bilan en étiopathie est le point de départ qui permettra une identification précise du mal dont souffre son patient. Celui-ci va ensuite tenter de remonter cet historique jusqu’à l’origine de ce mal, pour tenter de traiter la source de ces dysfonctionnements grâce à un geste manuel.

L’on peut donc placer l’étiopathie dans les médecines alternatives, mais contrairement à l’ostéopathie et la chiropractie, deux pratiques ayant été légalisées en France. L’étiopathie a toujours une mauvaise réputation auprès de la médecine classique. Pour autant, les praticiens en étiopathie sérieux expliquent de façon on ne peut plus transparente, les limites de leur discipline. L’étiopathie à pour champ d’action ce que l’on appelle dans le jargon. Les indications médicales mécaniquement réversibles.

À quel public s’adresse l’étiopathie

Ainsi, cette médecine autre qui s’adresse aussi bien aux bébés, aux enfants, aux personnes du troisième âge ou même aux sportifs, permet de soigner de nombreux troubles. Notamment, la majorité des troubles ORL, les problèmes articulaires, les troubles digestifs, respiratoires. Elle permet aussi de soulager les insomniaques, les personnes souffrant de migraines ou d’anxiété.

Pour tout traitement étiopathique, le cadre est bien défini, et ce avant la palpation à proprement parler. Dès lors, le traitement commence inévitablement par une consultation. La durée du traitement est relativement courte, puisqu’il suffit en général de deux à cinq interventions afin d’obtenir des résultats. Même s’il arrive que dans certains cas le nombre de séances peut être plus conséquent.

L’on peut donc décomposer un traitement étiopathique en quatre parties. La première partie consiste en une discussion avec le praticien afin d’isoler les causes du mal. La discussion porte souvent sur l’état de santé générale ainsi que les antécédents médicaux. Mais aussi sur le mode de vie adopté ou subi. Tel que la profession pratiquée, l’équilibre dans la vie de famille, ou encore les activités physiques et sportives pratiquées.

Cette discussion est d’une importance capitale afin d’aider le praticien à affiner son diagnostic. Donc faire preuve de transparence c’est mettre toutes les chances de son côté pour une guérison ou un soulagement rapide. Ainsi la relation de confiance entre praticien et son patient est d’une importance capitale pour le succès de la thérapie.

La palpation manuelle est au cœur de l’étiopathie

La deuxième partie consiste en la palpation qui permet de déterminer plus finement quelles sont les dysfonctionnements dont souffre le patient. La troisième partie intègre un travail manuel sur les zones induisant les douleurs. Enfin la quatrième partie évalue le besoin ou non d’un rendez-vous supplémentaire avec le praticien.

Sachez d’une consultation étiopathie ne dure qu’entre 30 à 45 minute. Même si cette durée peut être variable en fonction du motif de la consultation. Les critères pouvant influer sur la durée de la consultation sont ; la nature de la douleur, ou encore les facteurs aggravants.

Bien que l’étiopathie soit une médecine douce, certains effets secondaires peuvent se faire ressentir. Ainsi après une séance, le patient peut ressentir de la fatigue, des courbatures ou même des douleurs 24 à 48 heures après. Ceci est tout à fait normal, surtout si le mal est installé depuis longtemps. Dans ce cas-là, il est conseillé de prendre du repos et d’éviter toute activité physique soutenue.

 

Catégories : Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *