La couperose, une maladie épidermique dont le traitement peut nécessiter un recours à une technologie de pointe.

Environ 45 millions de personnes dans le monde seraient touchées par la couperose, une maladie de la peau également appelée rosacée. Bien que cette affection soit bénigne, elle peut être gênante pour les personnes atteintes, dans la mesure où elle induit un réel problème esthétique, sans parler des diverses impacts psycho-affectifs qui en découle. Par ailleurs, les causes de la rosacée restent un mystère et aucun traitement permettant de la soigner définitivement n’a encore été découvert jusqu’à ce jour. Néanmoins, quelques méthodes permettent de diminuer les symptômes. Parmi elles, le laser vasculaire est sans doute l’une des plus efficaces, surtout pour les cas de couperose se manifestant par la dilatation de petits vaisseaux.

Comprendre la couperose en quelques lignes

Cette pathologie épidermique se manifeste par des rougeurs au niveau du visage, notamment sur les joues, le front, les ailes du nez et le menton. Les zones atteintes peuvent plus ou moins varier selon la personne, mais il est tout à fait possible qu’elles soient toutes touchées pour un individu donné.

À noter qu’il existe plusieurs formes de couperose selon le symptôme. On en dénombre trois dont la forme papulo-pustuleuse, hypertrophique et vasculaire. Cette dernière également appelé érythrose, à titre d’exemple, entraîne des rougeurs survenant de manière épisodique au début de la maladie, avant de devenir permanente en formant une sorte de plaques sur les joues. Par ailleurs, elle peut par la suite évoluer, causant ainsi l’apparition de minuscules vaisseaux à l’aspect de petits filaments rouges ou violets (télangiectasies) sur les ailes du nez ainsi que les joues, et peut même affecter les yeux. En cela, l’érythrose engendre de réels soucis esthétiques chez le patient, qui peut même être sujet à une gêne et aussi à de graves problèmes psychoaffectifs.

Quand l’érythrose est temporaire, il est possible d’éviter son apparition en prenant des précautions. Une fois permanente, des produits cosmétiques peuvent la masquer. Toutefois, le laser vasculaire reste le moyen le plus efficace pour son traitement.

le laser vasculaire est une technologie de pointe très efficace pour le traitement de la couperose

Selon la forme, le traitement de la rosacée peut être différent. Pour le cas de l’érythrose, induisant les télangiectasies, un soin au laser vasculaire s’avère être d’une efficacité remarquable. Ce laser diffuse des impulsions qui ciblent spécifiquement les hémoglobines contenus dans les vaisseaux dilatés pour provoquer leur coagulation. Ce procédé va permettre la destruction de ces derniers sans toutefois endommager les tissus environnants.

Au cours d’un traitement au laser vasculaire, le patient peut ressentir une sensation de picotement au niveau des zones traitées. Il faut également savoir qu’une rougeur ou de petites ecchymoses peuvent apparaître pendant deux jours au maximum après le traitement. Par ailleurs, il est important de prendre connaissance du fait que les vaisseaux traités ne vont plus réapparaître, mais il est tout à fait possible que de nouveaux capillaires dilatés se manifestent. En cela, il se peut que d’autres séances puissent être prévues (sous un délai de 42 à 56 jours selon le cas) bien qu’une seule suffit dans la majorité des cas, l’apparition de nouveaux vaisseaux pouvant être modérée par l’utilisation de soins cutanés adéquats.

Catégories : Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *