La chirurgie intime des femmes regroupe un ensemble d’intervention ayant pour objectif d’améliorer l’aspect esthétique de certaines parties de l’appareil génital externe. Au fil du temps, les techniques ont progressé pour assurer la sécurité des patientes grâce à des opérations fiables et bien maîtrisées par les spécialistes. La question à se poser tourne autour des différents procédés adoptés dans la chirurgie intime pour les femmes.

La nymphoplastie ou chirurgie des lèvres

La nymphoplastie de réduction ou labioplastie est une intervention visant à réduire la taille des grandes ou des petites lèvres. L’opération a pour but de faire disparaître les douleurs en relation avec les frottements ainsi que le sentiment de gêne. La femme peut alors reprendre une excellente harmonie entre la taille des petites et des grandes lèvres.

Pour une labioplastie, un cabinet de chirurgie esthétique des lèvres intimes à Nice effectue une ablation de l’excès de tissu, notamment le surplus de peau. Durant l’intervention, la cicatrice se fait de manière transversale ou longitudinale. En effet, il existe à présent plusieurs techniques pour s’adapter à la demande des patientes. En général, l’intervention dure près de 30 minutes et la patiente est soumise à l’anesthésie locale. Une personne subissant ce type d’intervention peut rentrer chez elle le jour même. Concernant les fils, ils disparaissent après 3 semaines, au moment de la toilette intime. Les patientes ne doivent pas pratiquer des rapports sexuels avant 3 à 4 semaines suivant l’intervention.

L’Hymenoplastie ou reconstruction de l’hymen

Les femmes peuvent retrouver leur virginité après la reconstruction de l’hymen connue sous le nom d’hymenoplastie. Ce type de chirurgie est effectué pour solutionner un souci apparu au niveau social, familial ou culturel. Cependant, la majorité des femmes subissent cette intervention dans un contexte religieux où le mariage n’est pas autorisé pour les impures. On rencontre souvent ce phénomène chez les Méditerranéennes ou les Maghrébines. En recevant une opération de reconstruction de l’hymen, la femme peut reprendre une anatomie identique que celle de la virginité. L’hymenoplastie est possible, peu importe l’âge de la femme et le nombre de rapports sexuels qu’elle a fait avant l’intervention.

Comment se déroule l’opération?

L’opération se concentre sur l’incision de la muqueuse présente sur la partie inférieure de l’orifice du vagin. Le spécialiste restaure l’hymen par le biais d’une plastie locale. Avant toute opération, un chirurgien se charge d’interroger la patiente sur les divers pathologies ou traitements.

L’hymenoplastie ne dure que 30 minutes et uniquement sous anesthésie locale. Nombreuses sont les femmes qui pensent immédiatement à la douleur, mais il faut préciser que l’intervention n’est pas douloureuse. On peut même dire que la patiente quitte le cabinet après peu de temps. Toutefois, les spécialistes exigent un repos allant de 3 à 4 jours suivant l’opération.

Pour un résultat optimal

Les tâches ménagères, la bicyclette, l’équitation, la piscine, en bref toutes les activités physiques sont à éviter durant un mois au minimum. La patiente a la possibilité de prendre une douche dès le lendemain de l’intervention. Un contrôle sera à privilégier dans un cabinet spécialisé après 3 semaines afin d’observer le résultat. Pour voir le résultat de la reconstruction, il faudra attendre 2 mois.

Catégories : Non classé

1 commentaire

esymo · 3 janvier 2019 à 13 h 37 min

merci pour cet article sur la chirurgie intime. Un sujet dont on ose pas trop parler et qui pourtant est un sujet d’actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *