Comment se lancer à votre compte pour devenir un Sophrologue Bordeaux ?

Déjà, vous ne pouvez pas vous targuer comme « Sophrologue Bordeaux » aux hasards. Il faut 300 heures de spécialisations pour ce faire. Vous n’avez pas spécialement besoin d’une base en médecine. C’est généralement un domaine de reconversion pour les professionnels. 

En tous les cas, ce cursus, théorique et pratique, est nécessaire pour obtenir le certificat de capacité à exercer. Et il vous faudra ce diplôme pour ouvrir votre cabinet et pour vous inscrire comme membre du syndicat de Sophrologue Bordeaux indépendant. 

Il vous faudra également ce certificat pour proposer quelque accompagnement que ce soit. Il en va de la sécurité des patients et de la réussite des prestations. 

Des fonds pour lancer votre activité

Comme pour toute autre activité, ouvrir un cabinet de Sophrologue Bordeaux  n’est pas donné. Vous aurez besoin de fond, non seulement pour trouver et louer le local, mais aussi pour les matériels. À l’image des thérapies, les séances de sophrologie se passent sur un divan. Le spécialiste propose alors différents exercices de concentration et de respiration à exercer les yeux fermés. Cela devrait permettre aux patients de mieux contrôler leurs émotions comme le stress, la fatigue, l’irritabilité, etc.

Pour vous assurer une image plus professionnelle, vous aurez également besoin d’un espace pour accueillir les clients, un autre pour la salle d’attente en plus du cabinet de soin. À cela s’ajoutent l’enseigne et la présence en ligne. Au final, vous aurez besoin de quelques dizaines de milliers d’euros pour vous lancer.

Heureusement, les banques sont encore des alliées cette année, malgré le contexte un peu difficile. Attention toutefois, les normes sont devenues plus strictes pour obtenir un emprunt. Vous devez avoir des justificatifs solides et des couvertures de qualité afin de garantir le retour sur investissement banquent. 

Une connaissance des démarches administratives

Vous proposez des prestations de bien-être pour que les patients puissent retrouver leur qualité de vie simplement et naturellement. C’est ainsi que l’on peut en effet définir la prestation d’un Sophrologue Bordeaux. Mais administrativement, il s’agit surtout d’une société qui devrait avoir un statut et qui devrait être déclarée officiellement au RCS avant d’œuvrer. Autrement dit, pour ouvrir une activité de sophrologie à Bordeaux, vous devez avoir une bonne connaissance des démarches administratives. 

Si vous êtes seuls dans votre cabinet, le statut d’auto entrepreneurs ou de société unipersonnelle convient parfaitement. La fiscalité sera plus intéressante dans ce cas. Il en sera de même pour les conditions de déclaration de l’activité. 

Se lancer à votre compte pour devenir un Sophrologue Bordeaux : les bons à savoir

Envie de vous lancer dans la sophrologie pour gagner de l’argent ? Attention, pour commencer, vous devez aspirer à devenir un Sophrologue à Bordeaux. Pour ce faire, 300 heures de formation seront de rigueur. En outre, vous devez déclarer officiellement votre cabinet après en avoir défini les statuts. Faites attention lors de cette étape, le type d’entreprise que vous comptez créer peut impacter sur vos participations sociales annuelles.

Catégories : Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *