Un institut de beauté est exposé à différents risques plus ou moins graves. Qu’il s’agisse de votre propre établissement ou d’un institut que vous gérez, il est essentiel de souscrire à la bonne assurance qui vous couvre contre tous les risques possibles.

 

Une assurance adaptée à votre activité

Les risques professionnels liés au métier d’esthéticienne concernent les dommages aux personnages ou les dommages matériels. Pour ceux-ci, les coûts peuvent être très élevés en fonction de la gravité du dommage : remplacement de matériel, remise en état ou, dans les pires des cas, perte d’exploitation. Heureusement que ces dommages sont pris en charge par l’assurance multirisques professionnels. Attention cependant, il se peut que l’assurance ne couvre pas les équipements utilisant de nouvelles technologies. Si par exemple vous pratiquez la dépilation par lumière pulsée, il faudra trouver une assurance lumière pulsée adaptée. Quant aux les dommages aux personnes, il peut s’agir des dommages causés aux clients par une salariée ou par l’installation, mais aussi à toute personne à passage dans l’institut. La gérante est la responsable et devrait donc souscrire à une assurance adaptée, à savoir l’assurance en responsabilité civile professionnelle.

 

Le cas particulier des nouvelles technologies

Les assurances destinées aux instituts de beauté ne couvrent pas à la base les nouvelles technologies. Or celles-ci sont de plus en plus utilisées dans les établissements de beauté, en particulier la dépilation à la lumière pulsée IPL. Le matériel utilisé pour cette technique est très cher, et sa réparation ou son remboursement le sont aussi. Les dommages corporels (brûlures, lésions cutanées, etc.) sont encore plus coûteux, surtout s’ils sont permanents ou handicapants. L’assurance multirisques professionnels ne couvre pas les dommages causées par les nouvelles technologies. Vous aurez besoin de souscrire à une assurance Responsabilité Civile Professionnelle RC Pro. Mieux que l’assurance responsabilité civile classique, elle indique avec précision les activités couvertes et celles qui ne le sont pas. Votre RC lumière pulsée couvrira les dommages que vous pouvez causer aux patientes dans le cadre de votre activité.

 

Avenant écrit et mensualité de location

Si vous êtes déjà inscrit à une assurance et que vous allez acquérir un nouvel équipement tel un appareil de dépilation à la lumière pulsée, vous devez informer votre assurance de ce changement. Vous demanderez alors une extension de garantie sous forme d’un avenant écrit pour que le nouveau matériel soit pris en charge par l’assurance. Si la compagnie d’assurance refuse de le faire (probable vu les prix élevés des nouvelles technologies), vous avez le droit de résilier le contrat. Il se peut aussi que vous ayez envie de louer le matériel au lieu de l’acheter. Dans ce cas, le fournisseur peut vous proposer une assurance spécifique incluse dans la mensualité de location par paiement d’une couverture supplémentaire.

 

Le plus important dans une assurance d’institut de beauté est qu’elle couvre tous les risques matériels et corporels, y compris ceux causés par les nouvelles technologies si vous en utilisez. C’est pourquoi l’assurance RC Pro reste la meilleure solution.

Catégories : Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *