De nos jours, le domaine de la chirurgie esthétique est capable de s’occuper de différentes parties du corps y compris des parties aussi surprenantes que le vagin. Cette chirurgie intime possède plusieurs appellations comme « labioplastie », « labiaplastie », « vaginoplastie » ou encore « nymphoplastie ». Cette pratique chirurgicale s’adresse aux femmes désireuses de changer la taille des lèvres du vagin.

Qu’est-ce que la labioplastie ?

La labioplastie est une opération de chirurgie esthétique effectuée sur les organes génitaux féminins afin d’ajuster, d’augmenter ou réduire la taille des lèvres supérieures ou inférieures du vagin. Pour cela, il faut soit faire une injection de graisse, soit retirer de la peau. Opération faite sous anesthésie locale, elle a pour but de donner au vagin une taille normale disposant d’une bonne asymétrie. Très répandue en occident, cette chirurgie esthétique est très demandée par les actrices de film pornographique pour des besoins esthétiques. Mais au fil du temps, la labioplastie est devenue une opération courante pour les femmes qui souhaite remodeler leur vagin après une grossesse ou simple par insatisfaction. Mais outre le besoin esthétique, cette opération est nécessaire pour les femmes atteintes d’infection vaginales et d’hypertrophie des petites lèvres.

Labioplastie, les risques

L’intervention est nécessaire s’il est question de problème de santé comme la dyspareunie (douleur durant les rapports sexuels). Une réelle gêne invalidante permet d’être prise en charge par la sécurité sociale. Mais pour les femmes qui souhaitent en faire pour des raisons sociales et psychologiques, il convient de connaitre les risques encourus. Étant donné que l’opération affecte les lèvres, l’entrée du vagin est moins protégée et cela peut entrainer des infections vaginales. Cette opération peut aussi donner suite à des complications pour un accouchement.

Intervention et période de rémission

L’intervention se fait sous anesthésie locale en plus d’une sédation à titre d’anesthésie générale légère. L’opération dure 1 heure et le séjour en hôpital entre 8 à 12 heures. Pour la réduction des lèvres, les dernières techniques en labioplastie retirent l’excès en forme de triangle qui donnera ensuite une cicatrice imperceptible progressivement. La plaie est suturée avec des fils résorbables, l’aide d’un chirurgien n’est pas nécessaire pour les ôter. Cette intervention occasionne de la douleur nécessitant une prescription d’antidouleurs et d’un arrêt maladie de 3 jours.

Le temps de guérison varie d’une patiente à une autre, toutefois, il y a des recommandations à suivre. La patiente peut reprendre ses activités à partir de 10 jours. Néanmoins, les mouvements de la patiente seront encore très limités durant 4 semaines, des positions et des activités seront encore interdites. La pratique des sports et des rapports est autorisée après 6 semaines, mais une visite de contrôle doit être faite. Pour ce qui est de la toilette, elle peut être effectuée dès le premier jour.

Bref, la labioplastie est une opération de chirurgie esthétique qui apporte le confort physique et spirituel. Elle peut être nécessaire pour des raisons de santé ou des raisons purement esthétiques. L’intervention est rapide, mais un temps de rétablissement est nécessaire. Si la labioplastie soulage les femmes sujettes à des problèmes de santé, elle comporte aussi des risques qu’il faut prendre en compte.

Catégories : Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *